Le fabuleux destin...

Mais non, rien de fabuleux dans ce blog. Juste de quoi panser mes plaies en écrivant ce que je pense et ce qui me plait. Quelques coups de tête, de sang, et puis de coeur aussi...

04 décembre 2008

Fuck

Le week-end laissait promettre du merveilleux. Ouiam, ma Ouiam, le genre qui répond parfaitement à la maxime "Un ami, c'est quelqu'un qui vous connaît parfaitement et qui vous aime quand même" vient à Rouen. Samedi soir, énorme soirée dans une salle des fêtes, plus d'une centaine de personnes du lycée, une nouvelle robe et la certitude de la présence de L.

En souvenir du "C'est pas parce qu'elle est à côté de moi que..." et des autres signaux datant des semaines passées, j'avais dans l'idée que samedi soir, L. et moi aurions l'occasion de nous rapprocher.

Mais voilà : ma chance inouïe et désormais renommée a encore frappé. Fort. Il y a maintenant deux heures, j'ai demandé à L. s'il allait à la soirée d'Hélène samedi soir, quasi sûre qu'il répondrait oui puisque TOUT le lycée y va. Eh bien noooooooon.

Moralité (big up à ma prof d'SVT de 4ème) : je n'ai plus envie d'y aller.

Ca se termine toujours à peu près de cette façon-là : un garçon semble me trouver pas trop horrible, je lui renvoie discrètement ses regards jusqu'à ce qu'il finisse par se lasser du statut platonique du truc. On en est là.

Posté par Clementine_R à 17:08 - Fuckin' life - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2008

Nothing to say

Samedi soir. Ce devait être un week-end de fou, trop chargé. et puis finalement hormis le tournage de cette après-midi, rien.

Le mec de ma classe là, Leo, il commence à habiter mes pensées dangereusement. Alors que je peinais à lui trouver un véritable attrait, enfin le truc qui fait naître les papillons dans le fond du ventre, il a suffit qu'il passe sa soirée à Paris chez sa cousine qui fait une fête pour que j'y pense. A lui. Là je suis en train de me dire que ce soir il va sûrement se faire une ou quelques fille(s), que lundi matin il se mettra pas à côté de moi. Mais mdrrr j'ai l'impression d'avoir dix ans. Et j'adore ça. J'adore croire que si il se met à côté de moi depuis deux semaines en maths c'est parce qu'il m'aime bien et qu'il veut que je lui parle.

Justement, il faudrait que je lui parle. Enfin que je lui parle plus. Parce que regarder, sourire, regarder, sourire, ça a une date de péremption. Passés les douze ans, ça perd de son efficacité.

A lundi.

Posté par Clementine_R à 12:19 - Fuckin' life - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 novembre 2008

After

A really good evening. Aucune motivation à la base, mais finalement je rentre heureuse. C'était pas le genre de soirée qui vaut le coup d'être racontée détail par détail mais à mon stade, une soirée qui se finit sans haine de moi-même est une bonne soirée. Et là c'en est une excellente puisque je me sens revigorée. Pleine d'une confiance nouvelle, ou peut-être retrouvée. Tout ça parce que Théo m'a glissé : "Y'a des mecs ici qui te trouvent jolie...". It's nothing but... C'était après que quelqu'un lui ai demandé "Tu veux sortir avec qui ce soir?" et qu'il est répondu "Elle" en me montrant. Ah et puis il y avait Leo aussi. Un mec de ma classe. Depuis lundi c'est comme si on se cherchait un peu. Je me suis assise à côté de lui et Marius lui a parlé suffisemment bas pour que je n'entende pas, mais j'ai entendu Leo répondre "C'est bon c'est pas parce qu'elle est à côté de moi que..." genre gêné.

Pff pff. J'ai un peu bu et voudrait sûrement effacer tout ça demain matin par peur qu'une personne de ma connaissance ne me lise.

Yeah, it was a very good evening.

Posté par Clementine_R à 01:15 - Coups de coeur - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 novembre 2008

On regrette plus ce qu'on a pas fait...

... Que ce qu'on a fait.

J'arrive trop bien à l'écrire. On fait comment, pour l'appliquer ?

Posté par Clementine_R à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Bonjour, ce serait pour changer de corps. Merci.

La journée commençait bien parce qu'elle commençait tard mais c'était pas suffisant. J'ai grossi. Je me sens moche et conne parce qu'incapable de me trouver. Je passe mon temps à réfléchir à la manière dont il faudrait être pour plaire à telle ou telle personne. Je croyais être sortie de ce carcan débile mais non. Ce matin le mec était à quelques mètres de moi et aucun regard. Et alors ? Et alors le genre de truc qui contribue à plomber la journée. J'ai l'impression d'avoir toujours 13 ans.

Posté par Clementine_R à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

OMG. Je commence à 11h aujourd'huiii

C'est parfait.

Hier soir, j'étais au concert de Syd Matters, avec Celestial Broken Cast en première partie. Le billet n'était pas d'avion mais je suis partie loin. Oui, il m'en faut peu mais là c'était un truc un peu mystique, je sais pas... Un univers bien marqué. Du simple et de l'efficace. J'étais vraiment happée par le truc, dans l'incapacité physique de crier ou de faire une phrase de plus de trois mots.


Découvrez Syd Matters!

Merci à Claire, sans qui cette opération Deezer n'aurait pas été possible.

Posté par Clementine_R à 09:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2008

I'd like to move it, move it

J'ai envie que ça bougeeee. Que tout pète, que le quotidien ajoute du rythme à sa chanson, que ça change. J'ai envie de rencontrer, d'apprendre à connaître et à aimer de nouvelles personnes. J'ai envie.

Snapshot_20081021_71

Et j'ai envie de savoir comment on met des chansons en provenance de Deezer sur un article de Canalblog, aussi.

Posté par Clementine_R à 13:58 - Coups de tête - Commentaires [1] - Permalien [#]

Armistice

Ouaouh. Nous sommes le 11/11 et il est 11h11. Fou.

Ce jour devrait être gai. Il l'est, sous certains aspects. Mais là franchement, mon corps me fait chier, j'ai mal au ventre, un enculé de bouton qui a dû croire que comme c'est jour de fête il se doit de sortir, je ne sais pas comment m'habiller et je m'habille mal. Okaaaaay c'est pas des gros problèmes. Mais quand on est une fille, qu'on a seize ans et qu'on aimerait bien ne pas ressembler de trop près à Maïté, c'en sont.

J'suis même pas sortie hier soir. Le resto avec Charlotte, Pierre son bien-aimé, Clara et Elé ne m'excitait pas vraiment. En plus, y'avait avis de tempête. La belle excuse. Nan mais tout cela est uniquement hormonal, je le sais bien. Le temps des cerises approche donc je suis moche et de mauvaise humeur. Toutes les filles connaissent ce fait scientifique.

J'ai vu Adam Green samedi soir. L.O.L. Il est assez énorme, et sa consommation en substances illicites sûrement aussi. I had a gooood time.

Bon et puis pourquoi j'écris, là ? J'ai juste envie de me coucher aujourd'hui.

What a fucking day.

Posté par Clementine_R à 11:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2008

Don't you let me go tonight

I'M LISTENNING TO LYKKE LI AND I'M FEELING HAPPY.


Découvrez Lykke Li!

(and i'm feeling a bit narcissic too)

Lol

Posté par Clementine_R à 19:59 - Coups de coeur - Commentaires [0] - Permalien [#]

Come-back

Snapshot_20081021_24

Je viens te réveiller, joli blog. C'est le mois de novembre et la mélancolie m'arrose avec la pluie. Elle sonne l'alarme :  il est 19h10, debout. Je vais te noircir. Go ahead.

Le Garçon ne s'appelle pas Maxime. Il s'appelle Arthur et ça a quand même une autre gueule. D'ange sombre, comme sa gueule à lui. Et puis décidément, j'aime les gens qui à 17 heures ont encore cet air charmant qu'on a au réveil. Et en plus, il a les yeux bleus, le petit con. Mais pas les yeux bleus azurs et clairs que Gilbert Montagné ne raterait pas. Les yeux bleus que l'on croit marrons. Bleus-gris, genre la Terre vue du ciel tu vois ?

J'avais oublié le plaisir de trouver de l'attrait à quelqu'un en particulier. C'est agréable, forcément. Mais il faudrait que je me détache de ce principe restrictif que je m'impose depuis toujours : ne pas dévoiler ses sentiments, suggérer tout au plus. Ne rien dire aux copines parce qu'elles auraient vite fait de mettre la cible directement ou pas au courant. Alors que tout serait tellement plus joli si lui avouait que oui, il m'avait remarquée... Lou est au courant que lui, je le trouve beau. Lou, je la connais depuis cette année seulement, mais c'est le genre de petite tête rousse qui capte très bien mes états d'âmes et mes éclats de rire, et réciproquement. Elle a fait un stage d'anglais avec lui cet été, et elle m'a envoyé quelques photos. Voilà. J'en suis là. A mater les yeux bleus foncés d'un mec qui ne connaît même pas mon prénom. Et peut-être même pas ma tête. Enfin si, j'ai l'impression que si, quand même. Un vendredi soir, on a dû passer dix minutes ensemble. En groupe, hein. Youhou. et le dimanche suivant, j'attendais sous un arrêt de bus et une pluie torrentielle et il est passé devant moi. On s'est fixés. Chabadabada. Piiiiiiitoyable. Mais move your body. Aller, raconte à Elé que Arthur C. qui a redoublé sa seconde, tu le trouves mignon et que tu sais qu'elle le connaît. Elle va le dire à Marine et Marine va lui dire. Peut-être qu'il te trouvra jolie et peut-être qu'il voudra te connaître. Voilà putain, c'est pas dur de se résoudre à avouer qu'on est séduit, plutôt que d'attendre de séduire...

Posté par Clementine_R à 19:33 - Fuckin' life - Commentaires [0] - Permalien [#]